Ce qui m’énerve avec Finale !

Blog “Dans l’Atelier du Compositeur” & “Sculpteur de Notes”

Ce qui m’énerve avec Finale !

dimanche 5 avril 2015 Ă  12:43, par Alexis SAVELIEF, dans Copie musicale, Finale, Gravure musicale, Logiciel de notation musicale, Notation musicale, PrĂ©paration musicale, Sculpteur de notes — ⏱ 6 min.

Finale est un logiciel de notation relativement puissant pour la copie musicale, mais dĂšs que l’on sort de la musique basique, pour peu d’en attendre un rĂ©sultat de bonne qualitĂ©, tout un tas d’imperfections voire de dĂ©fauts viennent perturber le travail.

J’avais dĂ©jĂ  parlĂ© dans ces colonnes de mon processus de copie musicale sous Finale. Aujourd’hui, je vais vous parler de tout ce qui m’énerve avec ce logiciel.

Et c’est parti ! Parmi celles qui m’énervent le plus :

Agacement

â–ș L’espacement est plus qu’imparfait : Finale ne devrait laisser de la place pour les altĂ©rations QUE s’il n’y a pas la place de les caser. Bizarrement, dans des partitions avec de nombreuses portĂ©es, il arrive que Finale ne laisse pas assez de place, ce qui rĂ©sulte en une collision entre des altĂ©rations et la note qui prĂ©cĂšde. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, encore plus quand il y a du chant avec des paroles, j’aimerais que Finale distorde moins le rythme visuellement. De ce cĂŽtĂ©, Finale semble trĂšs rigide et mathĂ©matique avec ses algorithmes d’espacement.

â–ș Il n’y a pas de compensation optique pour les situations (dans les partitions Ă  une seule portĂ©e ou pour le piano) oĂč une note avec une queue vers le bas suit une note avec une queue vers le haut et vice-versa. Finale calcule l’espacement en fonction de la position des tĂȘtes de note, alors que dans ce cas, il conviendrait d’ĂȘtre plus souple pour ajuster l’illusion qui donne l’impression que les deux notes sont respectivement plus proches et plus Ă©loignĂ©es que la normale. Dans un passage avec un rythme rĂ©gulier, cette dĂ©formation illusoire est particuliĂšrement pĂ©nible Ă  lire. Il en va de mĂȘme dans les passages cross-staff oĂč cette absence de compensation optique est catastrophique et requiert un ajustement manuel.

â–ș Les ligatures par-dessus les barres de mesure nĂ©cessitent de passer par un plug-in : “Patterson Beams/Beam Over Barlines”. À un saut de page cela devient compliquĂ© d’ajuster comme on le veut. À l’édition des parties sĂ©parĂ©es cela devient trĂšs pĂ©nible, car les sauts de pages ne coĂŻncident pas avec les sauts de ligne. Sans compter que pour rĂ©-Ă©diter ou pour les mesures enchevĂȘtrĂ©es avec des ligatures compliquĂ©es sur plusieurs voix, cela devient trĂšs trĂšs pĂ©nible et compliquĂ© Ă  gĂ©rer (j’ai eu le cas rĂ©cemment
). Car la fonctionnialitĂ© “enlever” du plug-in fonctionne gĂ©nĂ©ralement bien, pour les situations simples
 mais pour les autres
 Par ailleurs il faut noter que pour Ă©diter ou ajouter des expressions ou des articulations, il faut les placer AVANT d’appliquer le plug-in, sinon, l’ancrage ne fonctionne plus, bidouille du plug-in oblige !

â–ș Les accords avec une tĂȘte de note dĂ©placĂ©e, dans les lignes supplĂ©mentaires, laissent apparaĂźtre des lignes supplĂ©mentaires qui n’ont Ă  mes yeux pas la bonne dimension. Et impossible Ă  ma connaissance de changer juste la longueur de la partie en suspension au dessus ou en dessous d’une autre note.

â–ș Toujours dans les lignes supplĂ©mentaires, alors qu’il y a un outil spĂ©cial pour modifier presque tout Ă©lĂ©ment de notation, il n’y a pas d’outil spĂ©cial pour retoucher leur longueur au cas par cas !

â–ș Il n’y a pas de possibilitĂ© de crĂ©er une liaison Smart Shape spĂ©ciale : seule les slurs ordinaires ou pointillĂ©s sont disponibles. MĂȘme pas de liaison en points. Par ailleurs, il n’est pas possible de crĂ©er des hairpins Smart Shapes avec un petit rond Ă  l’extrĂ©mitĂ© fermĂ©e, pour indiquer al niente/dal niente : il faut recourir Ă  des bidouilles, alors qu’il pourraient offrir la possibilitĂ© de personnaliser les liaisons de phrasĂ© et les soufflets au mĂȘme titre que les lignes spĂ©ciales.

â–ș Il y a un bug d’affichage dans les soufflets Smart Shape. À 200%, 400% et au-delĂ , bien des soufflets commencent avant la poignĂ©e du cĂŽtĂ© fermĂ© du soufflet. Moi qui travaille quasi-exclusivement Ă  ces pourcentages Ă©levĂ©s dans les partitions d’orchestre, je dois en tenir compte pour l’alignement, car Ă  l’impression et Ă  l’affichage Ă  100%, le soufflet ne commence qu’à la poignet. Toutefois, dans certains cas alĂ©atoires, les soufflets sont trĂšs pointus, trĂšs fins et trĂšs effilĂ©s Ă  leur extrĂ©mitĂ© fermĂ©e, alors que dans la plupart des cas, ils sont plus solides. Une incohĂ©rence de comportement, donc, qui est extrĂȘmement pĂ©nible quand, comme moi, on ne laisse rien au hasard : un soufflet commence Ă  un endroit prĂ©cis et termine Ă  un endroit prĂ©cis. Mesdames/Messieurs les compositeurs, merci d’ĂȘtre prĂ©cis aussi sur vos partitions, pas de flou artistique s’il vous plaĂźt ! C’est pĂ©nible aussi bien pour le copiste que pour les interprĂštes.

â–ș La fonction “align vertically/horizontally” des Smart Shapes ne fonctionne pas toujours de façon prĂ©cise. Il y a un bug (qui existe aussi dans le copiĂ©-collĂ©) lorsqu’un soufflet ou une ligne personnalisĂ©e ou d’octaviation commence ou termine Ă  peine au dĂ©but d’une mesure.

â–ș Je travaille en centimĂštres, et dans Finale, les nombres sont toujours dĂ©formĂ©s. Les nombres sont stockĂ©s avec un type inappropriĂ©, car jamais je ne peux entrer une valeur dans une boĂźte de dialogue et la retrouver telle quelle. Par exemple, j’entre “0,5” et en rĂ©-ouvrant la boĂźte de dialogue je retrouve “0,05292”
 De fait, toutes les valeurs ne sont pas accessibles, puisqu’impossible d’avoir “0,5”, il passe quasiment Ă  “0,93” ! Ces sauts sont parfois trĂšs Ă©nervant dans les situations requĂ©rant une grande prĂ©cision.

â–ș Sans doute une continuation du problĂšme prĂ©cĂ©dent : lorsque je dĂ©place une altĂ©ration avec l’outil altĂ©ration de la palette d’outils spĂ©ciaux en utilisant les touches flĂšche gauche/flĂšche droite de mon clavier pour ĂȘtre prĂ©cis, selon la page et l’emplacement, deux appuis sur la touche vont produire soit aucun changement soit un saut, soit un dĂ©placement continu. Autrement dit : Ă  un endroit, je vais appuyer trois fois sur la touche flĂšche droite et obtenir un dĂ©placement qui me convient, mais Ă  un autre endroit pour la mĂȘme situation, appuyer trois fois sur la touche flĂšche droite Ă©loignera trop ou pas assez l’altĂ©ration !

â–ș J’ai programmĂ© un grand nombre de scripts avec FinaleScript. Malheureusement, FinaleScript ne fonctionne pas dans l’édition des parties sĂ©parĂ©es liĂ©es. RĂ©sultat : la plupart du temps, je procĂšde Ă  leur extraction, car je ne peux pas me permettre de perdre du temps Ă  aller fouiller dans les menus pour trouver les options dont j’ai besoin. Le travail sur une partition d’orchestre exige d’optimiser le temps, pas question de perdre 1 minute par-ci, 30 secondes par-lĂ , ce qui finirait par se chiffrer en heures sur un projet.

â–ș La boĂźte de texte et le Shape Designer sont tout droit sortis d’un autre Ăąge


Les BUGS ! Énervement

â–ș Il y a un bug dans l’édition des bookmarks, qui n’affichent pas forcĂ©ment le bookmark sĂ©lectionnĂ© dans la liste : entre l’affichage dans la liste et le contenu du marque-page en question, il semble que l’ordre ne soit pas le mĂȘme, d’oĂč tĂątonnements pour Ă©diter le bon


â–ș Il y a un bug trĂšs grave qui passe au mixeur les lyrics. Je n’ai pas pu identifier comment il se produit, mais il s’est produit de nombreuses fois, alors que je travaillais sur une partition de 200 pages


â–ș Parfois, la liste undo/redo devient n’importe quoi, et d’ailleurs un clic sur undo/redo ne produit plus d’effet. Il faut alors quitter puis rĂ©-ouvrir Finale. Je ne sais pas comment se produit ce bug, mais il se produit assez rĂ©guliĂšrement.

â–ș J’ai aussi rencontrĂ© des problĂšmes avec “Respace Staves” du menu staff, qui produit de temps en temps des problĂšmes sur certaines portĂ©es.

â–ș Utiliser “Rebar Music” est inconsidĂ©rĂ©, vu que les pauses ne sont pas bien prises en compte
 Il faudrait ĂȘtre inconscient pour utiliser cette fonctionnalitĂ© avec l’esprit serein


â–ș Changer d’instrument avec “Change Instrument” foire parfois les clĂ©s de la portĂ©e concernĂ©e.

â–ș “Use alternate group barlines” dans les options de groupe ne produit pas toujours des rĂ©sultats faciles Ă  comprendre.

â–ș Le bug Finale 2014 en anglais sur les Windows en français, oĂč un cliquĂ©-glissĂ© avec l’outil “Articulations” fait apparaĂźtre la fenĂȘtre de copyright de Human Playback
 Il faut donc utiliser les mĂ©tatools, qui eux fonctionnent.

â–ș La superposition d’indicateurs de mesure indĂ©pendants (2/4 - 6/8) provoque des bugs pour placer les dynamiques, expressions et Smart Shapes
 un vrai cauchemar !


 et je ne dĂ©taille pas certains autres bugs (gliss. Ă  un changement de page avec un cross-staff pour l’une des deux notes, un bug avec les titres et inserts spĂ©ciaux sous 2014, etc.)